Il y a en tout 44 utilisateur(s) en ligne : 0 identifié(s)
Le fil du forum et des news
Choix de l'hebdo

Recherche

Forum / News

Informations


Haché : Louis Haché  
Hachel : Hubert Lambert
Hausman : René Hausman
Henrotin : Dany Henrotin (voir aussi Dany)  
Hergé : Georges Rémi
Dessinateur - Scénariste

Né le 22 Mai 1907
Décédé le 3 Mars 1983
Belge

Hergé (alias Georges Rémi) naît à Bruxelles en 1907.
Il se doit, à plus d'un titre, de figurer parmi les créateurs emblématiques des éditions du Lombard. En tant que maître incontournable du 9e Art d'abord. L'auteur des aventures de "Tintin" fut en effet à l'origine de la fameuse «ligne claire» qui bouleversa la manière de raconter en images. Sans cet initiateur, la BD ne serait sans doute jamais devenue le mode d'expression artistique qu'elle est aujourd'hui.

C'est en 1929, avec la publication des «Aventures de Tintin reporter au pays des Soviets» dans le journal belge «Le Petit Vingtième», que débuta son ouvre désormais célèbre universellement. Cette première histoire allait engendrer une série de 23 albums qui se vendent toujours à des millions d'exemplaires de par le monde, qui font partie du patrimoine culturel international et qui continuent de servir de grammaire à bon nombre de scénaristes et de dessinateurs.
Outre le reporter Tintin et son chien Milou, son ouvre popularisa d'autres personnages tout aussi mythiques dont le capitaine Haddock, le professeur Tournesol, les détectives Dupond et Dupont, la cantatrice Bianca Castafiore, l'attachant Tchang, l'infâme Rastapopoulos.
Si son nom est essentiellement lié à ces personnages, Hergé fut aussi le père de "Quick et Flupke", de "Popol et Virginie", de "Jo", "Zette et Jocko".

En 1946, la rencontre d'Hergé avec l'éditeur bruxellois Raymond Leblanc donna surtout naissance au célèbre «Journal Tintin». L'immense succès de cet «hebdomadaire des jeunes de 7 à 77 ans» publié jusqu'en 1988, assura l'extraordinaire expansion de la société d'édition Le Lombard. Le journal «Tintin» fit débuter la plupart des grands noms de la BD franco-belge et suscita d'innombrables vocations dont quelques-unes font actuellement la fierté de l'éditeur-fondateur, Le Lombard.

Hergé est décédé en 1983.
Hermann : Hermann Huppen
Dessinateur - Scénariste

Né le 17 Juillet 1938
Lieu de résidence : Belgique
Belge

Herman Huppen est né le 17 juillet 1938 dans la région des Fagnes (Belgique). Une enfance en guerre, une adolescence marquée par le souci de s'en sortir très vite tout seul et d'apprendre un métier : ébénisterie, architecture, décoration d'intérieur... A 17 ans, il s'envole pour le Canada. Mais le jeune homme, bien qu'ayant suivi des cours de dessin à l'Académie des Beaux-Arts de Saint-Gilles, ne se destine pas encore à la BD. Circonstance étonnante, c'est son mariage, en 1964, qui le rapprochera de sa nouvelle promise de papier : son beau-frère tout neuf, Philippe Vandooren, futur directeur éditorial de Dupuis, dirige alors une revue scoute à laquelle il livrera sa première histoire.

Remarqué par Greg, Hermann, puisque tel devient son nom de plume, est engagé au studio du maître qui écrit pour lui, à partir de 1966, la série qui établira d'emblée son talent inconstestable dans la veine réaliste, "Bernard Prince" (Le Lombard). Après un détour par "Jugurtha" (Le Lombard), dont il dessinera les premiers albums, Hermann entreprend une nouvelle série avec Greg, la très western "Comanche" (Le Lombard) dont la publication commence en décembre 1969.

Dix ans plus tard, le débutant a acquis toutes les ficelles du métier, et s'est gagné un large et fidèle public : il a toutes les cartes en main pour lancer et réussir sa première série solo, "Jérémiah" (Dupuis), qu'il assume toujours aujourd'hui avec le même succès. Il s'écartera des thèmes post-atomiques pour créer dès 1982 les "Tours de Bois-Maury" (Glénat), une fresque médiévale.

Exigeant, curieux, bosseur, Hermann ne s'accorde aucune facilité. Enclin à placer la barre toujours plus haut, il signe en 1991 son premier one-shot, "Missié Vandisandi" (Dupuis), qui sera suivi par le cri de révolte "Sarajevo-Tango" (Dupuis), un album réalisé en couleurs directes dont la teneur historique et sociale lui vaut de recevoir le Prix Oesterheld, du nom du célèbre scénariste argentin tragiquement "disparu" en 1977.

Avec "Caatinga" (coll. Signé du Lombard), le crayon d'Hermann se range une nouvelle fois du côté des victimes d'un certain ordre social, celui qui sévissait dans le Nordeste brésilien des années trente.

En 2000, il publie avec J. Van Hamme au scénario, "Lune de Guerre" pour la collection Aire Libre de Dupuis.

Avec son fils, Yves H. au scénario, il réalise pour la coll. Signé du Lombard une trilogie américaine : en 2000, un polar fantastique "Liens de Sang", en 2002, un superbe roman noir "Manhattan Beach 1957" et en 2005, "The girl from Ipanema".

Hermann a reçu de nombreux prix pour couronner son oeuvre et notamment, en 2002, le prix Saint-Michel au premier Comics Festival de Bruxelles et une nomination pour "l'Alph Art du meilleur dessin" pour "Manhattan Beach 1957" au Festival d'Angoulême 2003.
Hoviv : René Hovivian  
Hubuc : Roger Copuse  
Hugo : Hugo De Reymaker (voir aussi Fonske)  
Hulet : Daniël Hullet  
Humblet  
Husy : Jean-Léon Huens
Il a participé, pendant deux périodes de sa carrière, au Journal de Tintin, en tant qu'illustrateur de contes, nouvelles et couvertures... (merci à son fils Patrick Huens pour les infos)
Hyman  
Identification

Liens

Contact
Copyright © 2010 : Schoorens Daniel