Il y a en tout 45 utilisateur(s) en ligne : 0 identifié(s)
Le fil du forum et des news
Choix de l'hebdo

Recherche

Forum / News

Informations


Bara : Guy Bara (Guy Willems)
Barry : Sy Barry  
Beautemps : André Beautemps  
Bédu : Bernard Dumont
Dessinateur - Scénariste

Né le 11 Avril 1948
Lieu de résidence : Belgique
Belge

Bernard Dumont, plus connu sous le pseudonyme de Bédu, est né à Ciney (Belgique), le 11 avril 1948.
Après avoir obtenu, en 1972, une licence en sciences économiques à l'Université Catholique de Louvain, Bédu décide de faire de la bande dessinée son activité principale. Il devient ainsi, durant trois ans, l'assistant du dessinateur Berck avant de collaborer au journal "Tintin" à partir d'août 1975, ce qui lui permet enfin de pouvoir publier ses propres planches. Il y signe une série animalière intitulée "Beany, le Raton-Laveur" qui comportera une dizaine d'histoires courtes.
En 1977, Bédu crée avec le scénariste Blareau le personnage du "P'tit Prof", qui vit plusieurs récits complets à thème, forts appréciés des lecteurs du journal "Tintin" et dont un album paraît dans la collection "Bédé-Chouette" au Lombard.
Toujours accompagné de Blareau, Bédu crée en 1979 "Ali Béber" (3 albums publiés dans "Bédé-Chouette").

En 1981, il crée "Hugo" dont il assure seul le dessin et le scénario. (5 albums au Lombard).

En 1983, Bédu reprend avec succès le dessin du célèbre détective britannique "Clifton", personnage créé par Raymond Macherot, repris ensuite par le tandem Turk et de Groot. Après quatre épisodes scénarisés par Bob de Groot, Bédu a repris, en auteur complet : "Le Clan Mc Grégor", "Mortelle Saison" et "Le Baiser du Cobra".

Parallèlement, Bédu dessine "Les Psy" chez Dupuis.
Benn : André Benn
Benoi : Benoit Boelens
Scénariste
 
Berck : Arthur Berckmans
Dessinateur

Né le 3 Mai 1929
Lieu de résidence : Belgique
Belge

Né en 1929, Berck fréquente dès son adolescence l'Académie royale de dessin, puis entre à l'Ecole supérieure Saint-Luc de Bruxelles, section décoration.

En 1955, il se lance dans la bande dessinée publicitaire. Trois ans plus tard, pour l'hebdomadaire "Tintin", il crée le personnage de «Strapontin», scénarisé par René Goscinny puis Jacques Acar. Il s'associe par la suite à Duval et réalise «Rataplan», «Panchico», «Ken Krom» et «Lady Bound».

En 1967, il quitte "Tintin" pour "Spirou" et s'associe à Raoul Cauvin pour donner naissance au personnage «Sammy».

Par son graphisme humoristique et expressif, Berck figure parmi les plus dignes représentants de la BD franco-belge.
Berecz  
Bergaud  
Bergèse
Dessinateur - Scénariste
Bernac  
Bess : Gordon Bess
Bianchi  
Biermé : Biermé Philippe  
Bihel : Frederic Bihel  
Blareau
Scénariste
 
Bob  
Bom : Michel de Bom
Scénariste

Né le 6 Décembre 1950
Lieu de résidence : Belgique
Belge

Michel de Bom est né à Uccle (Bruxelles) le 6 décembre 1950.
Après ses études de publicité à l'Académie des Beaux-Arts de Bruxelles, Bom entre au journal "Spirou" et débute avec des scénarios humoristiques pour les dessinateurs Watch, Dédé, Bosse, etc.
Il a aussi écrit quelques épisodes du "Flagada" avec Degotte (Spirou, 1977), des gags et strips comiques, "Alcofribas et O'Trush" avec Dédé (Spirou, 1976), "Broussaille" : "Les baleines publiques" avec Frank (Spirou, 1985) et "La nuit du chat" (Prix du Public à Angoulême 1990).

Pour Le Lombard, Bom signe les scénarios de "Modeste et Pompon" avec Walli (1980 à 1988), "Chlorophylle" avec Walli (1984 à 1987), "Yvain et Yvon" avec P. Cadot (1984 à 1989), "Sylvain de Rochefort" avec Th. Cayman (1989 à 1994), "Gil Sinclair" avec Walli (1990 à 1995) et "Julie, Claire, Cécile" avec Sidney.
Bosse  
Bouchard  
Bourlès : Remy Bourlés  
Brault  
Brenders : Carl Brenders  
Bretonelle  
Brondeel  
Brouyère : Jean-Marie Brouyère  
Cadot  
Caniff  
Capo : Bernard Capo

Après avoir défendu les couleurs de la chanson française comme auteur-compositeur-interprète pendant plus de quinze ans, Bernard Capo entre en BD en 1988 avec la série "Loïc Francour" (Lombard). Il compte à ce jour une vingtaine d'albums à son actif : Les Teutoniques, Les Grandes Heures de Bourges, Les Marchés de France, Les Hospitaliers de Malte, etc. En mars 2201, paraît chez Casterman Le réveil du dragon, premier tome de la série "Tombelaine" sur un scénario de Gilles Chaillet.
 
Cardona : José Maria Cardona Blasi  
Carin : Francis Carin
Dessinateur

Né le 24 Décembre 1950
Lieu de résidence : Belgique
Belge

Né le 24 décembre 1950 à Retinne (Belgique), Francis Carin a étudié les arts plastiques à l'Institut Saint-Luc de Liège.
A partir de septembre 1976, après avoir collaboré à divers supports publicitaires, il se fait remarquer en produisant de nombreuses illustrations pour l'hebdomadaire belge d'information «Pourquoi Pas ?».
Parallèlement, il réalise quelques BD pour "Spirou" et il met en images plusieurs histoires complètes pour le journal "Tintin" édité au Lombard. C'est pour ce même éditeur, sur des scénarios de François Rivière et Gabrielle Borile, qu'il crée graphiquement les aventures de «Victor Sackville», en 1983. Cette série relate les dangereuses péripéties d'un agent des services secrets britanniques durant la première guerre mondiale et dans les années '20. Ce qui distingue surtout le travail graphique de Francis Carin, c'est le réalisme avec lequel il restitue l'atmosphère de cette époque et l'extrême minutie avec laquelle il reconstitue les caractéristiques architecturales des différents lieux où se situe l'action. Ces récits d'espionnage en deviennent ainsi de passionnants livres d'histoires et d'Histoire et offrent une vision aussi superbe qu'instructive sur les cadres et les modes de vie du passé.

La 10è Fête du Livre de Chaudfontaine (Liège - mars 2003) a décerné le prix "Bulles de Cristal" du Public à Francis Carin.
Carrière  
Castelli  
Cavazzano  
Cayman : Thierry Cayman  
Chaillet : Gilles Chaillet
Dessinateur - Scénariste

Né le 3 Juin 1946
Lieu de résidence : France
Français

Gilles Chaillet est né à Paris, le 3 juin 1946. Fidèle lecteur du Journal "Tintin", il dévorait les aventures du "Chevalier Blanc" et de "Blake et Mortimer".
C'est à cette époque que deux grandes passions s'imposent à lui, la bande dessinée et l'histoire. Après divers travaux de studio, il fait la rencontre de Jacques Martin qui lui confie la reprise du dessin de "Lefranc".

Il publie les premières planches de la série "Vasco" en 1980 dans "Tintin". Il se consacre depuis lors à cette fresque magistrale qui ressuscite pour notre plus grand plaisir des pages méconnues de notre passé.
Chez Gilles Chaillet, la rigueur de l'histoire n'entrave en rien la verve et le rythme de la narration, l'intrigue est vive et rend le récit formidablement vivant.

Lors du festival BD de Vaison-la-Romaine (F) 2003, Gilles Chaillet et sa coloriste, Chantal Defachelle, ont reçu un Hadrien d'Or, notamment pour la série "Vasco".

En 2005, Gilles Chaillet a reçu un prestigieux Yellow Kid récompensant son oeuvre, à Romacartoon (Italie), l'un des plus importants festivals de BD !
Chakir  
Charbonneaux  
Charlier : Jean-Michel Charlier
Jean-Michel Charlier est considéré comme l'un des plus importants scénaristes de la BD réaliste franco-belge. Mais, paradoxalement, c'est en tant que dessinateur qu'il fera ses débuts. Il collabore successivement à de nombreuses revues, et cela en compagnie de plusieurs grands dessinateurs : Hubinon, Uderzo, Attanasio, Paape, Graton ou encore Jijé. c'est avec Jean Giraud au dessin (et ensuite Christian Rossi) qu'il crée "Jim Cutlass", édité chez Casterman.
Chavanat  
Cheneval : Fernand Cheneval  
Cheradic
Scénariste
 
Chéret : André Chéret  
Cicuendez : J. Manvel Cicuendez  
Clovis : Claude Viseur  
Comès : Dieter Comès
Didier Comès
Dieter Comès est né en 1942 à Sourbrodt, petit village des cantons de l'est. Son père parlant allemand et sa mère wallon et français, il se définit lui-même comme étant un "bâtard de deux cultures", caractéristique dont on retrouvera la trace dans son imaginaire. En sortant de l'école à 16 ans, il sera dessinateur industriel dans une entreprise textile de Verviers. En même temps, il s'initie à la musique. Il s'intéresse surtout au jazz, s'essayant aux percussions, et ne viendra à la bande dessinée que plus tard. En 1969, il écrit Hermann, une série de gags humoristiques publiée dans les pages Jeunesse du Soir. En 1973, Pilote publie le premier épisode d'"Ergun l'Errant", Le Dieu vivant, dont le deuxième épisode, Le Maître des Ténèbres, ne paraîtra qu'en 1980 chez Casterman. En 1975, celui qu'on considère déjà comme l'héritier spirituel d'Hugo Pratt, écrit L'Ombre du Corbeau. C'est en 1980 que Casterman publie Silence, album qui consacre Comès et pour lequel il abandonne la couleur pour la technique du noir et blanc. Ensuite viendront La Belette (1983), Eva (1985), L'Arbre-Coeur (1988), Iris (1991) et La Maison où rêvent les arbres (1995).
Convard : Didier Convard
Coria
Dessinateur

Né le 10 Janvier 1948
Lieu de résidence : Espagne
Espagnol

Coria est né le 10 janvier 1948 à Castille la Vieille, près de Palencia (Espagne). Depuis toujours il adore la bande dessinée et en lit beaucoup.

Lors de vacances en Espagne, William Vance rencontre la soeur de Coria qu'il épousera. Coria rejoint le couple en Belgique, à Bruxelles. C'est aux côtés de Vance qu'il apprend peu à peu les ficelles du métier.
En 1979, Henri Vernes et William Vance lui proposent de reprendre le dessin de "Bob Morane" que Vance n'a plus le temps d'animer. C'est ainsi que naît cette heureuse et fructueuse collaboration avec Henri Vernes.

Aujourd'hui, Coria et sa famille vivent en Espagne, à Santander où William Vance, son beau-frère, s'est aussi installé. Outre la BD, Coria a deux passions : la photo et la peinture.
Cornette : Jean-Luc Cornette
Corteggiani  
Cosey : Cosandai
Dessinateur - Scénariste

Né le 14 Juin 1950
Lieu de résidence : Suisse
Suisse

Né en 1950 près de Lausanne, Cosey est très tôt passionné par la BD. Enfant, il dessine ses propres histoires, inspirées de ses lectures, qu'il agrafe pour faire "plus vrai". L'adolescence venue, il s'oriente tout naturellement vers les métiers graphiques, et entre en apprentissage dans une entreprise publicitaire pour laquelle il effectue des tas de petits travaux, tout en rêvant de BD.

En 1969, il rencontre Derib (Buddy Longway et Yakari), qui devient son professeur et son ami.
Quelques mois plus tard, il entame sa carrière professionnelle en publiant dans le quotidien "Le Soir" trois courtes "Aventures de Monfreid et Tilbury", sur scénario d'André-Paul Duchâteau, puis invente seul, le reporter Paul Aroïd, et Séraphin Ledoux pour le quotidien lausannois "24 Heures".

Cosey garde plusieurs mois dans ses cartons un projet d'histoire mettant en scène un jeune homme amnésique à la recherche de son passé, que le journal "Tintin" accueille finalement dans ses pages en 1975. Le succès est immédiat, et "Souviens-toi, Jonathan", conçu à l'origine comme un album unique, est bientôt doté d'une suite.
Fasciné de longue date par la culture tibétaine et le bouddhisme, Cosey installe pour plusieurs albums son héros (qui lui ressemble de manière troublante) au Tibet, pays qu'il découvrira par lui-même à la fin des années 70. Au gré des pérégrinations de son personnage sur "le toit du monde", le style de Cosey s'affirme. Admirateur déclaré du cinéma de Wim Wenders, il s'oriente vers un type de récit en rupture avec les canons traditionnels de la BD d'aventures. D'abord à la recherche de lui-même et de son passé, Jonathan devient rapidement un héros-témoin, qui croise le destin de personnages tous en quête d'une vérité intérieure. Les thèmes de l'éveil du sentiment amoureux et de l'impossibilité des rencontres ("L'Espace bleu entre les nuages", "Kate") font leur apparition dans la série, ainsi que celui du double, réel ou fantasmatique ("Douniacha, il y a longtemps", "Neal et Sylvester"). En quelques années, Cosey compose une galerie de portraits plein de nuances, où les personnages féminins occupent une place prépondérante.

Fêté par le public, traduit en plusieurs langues, "Jonathan" reçoit de nombreuses récompenses en France, en Belgique et en Suisse. Cosey décide de s'éloigner un temps du Tibet pour réaliser "A la recherche de Peter Pan", publié en deux volets au Lombard en 1984 et 1985. Changement de lieu et d'époque, puisque l'histoire se déroule en Suisse dans les années 30, mais décor identique, la montagne, pour une chronique amoureuse placée sous le signe de la littérature.
Cosey abandonne un moment "Jonathan" pour répondre à l'invitation des éditions Dupuis, qui lui proposent de participer au lancement de leur nouvelle collection "Aire Libre". Sur près de dix ans, il y publiera cinq albums, tous "américains", et tous centrés sur des personnages blessés par la vie...

Contacté au début des années 90 par la Direction de la coopération au développement et à l'aide humanitaire suisse, Cosey accepte de réaliser à leur demande un album de "commande". Après l'Asie, l'Europe et l'Amérique, il dessine l'Afrique dans "Zélie Nord-Sud", qui paraît au Lombard en 1994 (réédité dans la Collection Signé en 2001).

Il reprend le personnage de "Jonathan", après plus de dix ans d'interruption. Plusieurs mois de lente maturation et de travail aboutissent à "Celui qui mène les fleuves à la mer" et à "La saveur du Songrong".
Counhaye : Guy Counhaye
Dessinateur - Scénariste

Né le 16 Avril 1946
Lieu de résidence : Belgique
Belge

Guy Counhaye est né le 16 avril 1946 en Belgique.
Il a suivi quelques années de fusain à l'Académie des Beaux-Arts de Verviers.

Il entre aux Editions Dupuis en 1972, où il anime successivement pour le journal "Spirou" : une série de gags de science-fiction, trois courtes aventures de "Triton et Polaris", une parodie de Sherlock Holmes, "Alister Holmes", deux courtes histoires de "Geo et Tafta".
Ensuite, il réalise deux albums pour les Editions H. Dessain.
Guy Counhaye a également écrit de nombreux contes pour enfants, illustrés par Jean Lequeu et Marie-José Sacré.

En 1989, pour Le Lombard, il imagine "Le Professeur Stratus", éminent savant du siècle dernier, qui survole la planète à bord de son dirigeable. En 1999, paraissent au Lombard «Les Voyages de l'Héloïse» (en 2 tomes).
Coutant  
Crabbe  
Craenhals : François Craenhals
Dessinateur - Scénariste

Né le 15 Novembre 1926
Décédé le 8 Avril 2004
Belge

Né à Ixelles le 15 novembre 1926, François Craenhals a d'abord travaillé dans l'électromécanique avant de suivre des cours de dessin. Passionné de bandes dessinées, il débute en 1946 en publiant les aventures de «Karan», un émule de Tarzan, dans le périodique belge «Héroïc Albums». En 1950, il entre au journal «Tintin» où il réalise de courtes histoires complètes, puis met en scène ses premiers héros «Rémy et Ghislaine». En 1953, il lance la carrière de «Pom et Teddy» au Cirque Tockburger et aux éditions du Lombard (7 albums). En 1964, il entame chez Casterman l'adaptation en BD des romans de G. Chaulet, «Les 4 As». A partir de 1966, il se consacre aux exploits médiévaux du jeune et preux «Chevalier Ardent» prépubliés dans le journal «Tintin» et édités en albums chez Casterman. Décédé le 4 août 2004, François Craenhals s'inscrit dans la tradition de la bande dessinée populaire et de qualité.
Cram  
Crisse : Chrispeels  
Cuvelier : Paul Cuvelier
Identification

Liens

Contact
Copyright © 2010 : Schoorens Daniel